RECHERCHE

| Vendredi 22 Aout 2014

Rejoignez nous sur Face-Book  

 
 
 
   
14-04-2013-18:11 : Tunis : La Golf 7, chez Ennakl entre 46 et 57 mille DT, selon le degré de confort.
Africanmanager

L’historique de la marque la dispenserait presque de toute publicité. La Volkswagen, voiture du peuple, a commencé la production de la ligne Golf, à partir de 1974, et en a vendu plus de 26 millions d’exemplaires dans les 6 versions.

Le 30 mars dernier, et dans une première du genre, la maison Ennakl, concessionnaire officiel du constructeur allemand en Tunisie, a organisé un test-drive pour les journalistes tunisiens. Cette expérience, unique, pourra même être offerte au commun des acheteurs tunisiens, sur simple RDV dans l’une des représentations d’Ennakl, à travers le territoire tunisien, pour tester la nouvelle Golf7.

La Golf septième génération revendique dynamisme et précision. Elle reflète par excellence les principes de l’ADN stylistique Volkswagen. Cet ADN est marqué par un langage formel propre qui laisse sur la rétine une impression familière et pourtant nouvelle. Il se révèle au travers d’éléments tels que la grille de calandre minimaliste, le dessin des fenêtres latérales, mais aussi la ligne de toit de la première Golf ou les passages de roue de la quatrième génération.

Présentant le dernier né de la lignée Golf, Marc Lichte disait que «nous avons intégré sous les poignées de porte la ligne de caractère, bien visible et très acérée. Cette ligne relativement basse abaisse encore le centre de gravité visuel et confère une assise plus large à la Golf. Autre élément marquant, la nouvelle ligne latérale, juste sous les vitres, part des phares, passe sous les rétroviseurs ancrés sur la ligne et s’étire jusqu’à l’extrémité des fenêtres latérales arrière ».

Par rapport à la 6, la Golf 7 s’est allongée de 5,6 cm pour être désormais longue de 4,25 mètres, ce qui lui a permis, entre autres, d’augmenter de 30 litres le volume de son coffre. Elle a aussi pris 1,3 cm de largeur pour plus d’empâtement et s’est abaissée de 2,8 cm pour mieux s’accrocher à la route. Elle s’est aussi délestée de 100 Kg de poids, pour plus de dynamisme du moteur, lui permettant ainsi de diminuer sa consommation. Pour le bonheur de son conducteur, la Golf 7, ne consomme plus que 4,7 litres au 100.

 

A l’essai, la Golf 7 qui a été élue «Voiture de l’année 2013 », offre un confort de conduite qui ne fait plus sensation, tant il fait partie de l’ADN de la marque. C’est aussi une voiture qui tient la route, même dans les virages de la boucle du pont de La Goulette à Tunis. Le confort de la conduite est soutenu par le silence de la motorisation dans un habitacle qui a été certifié pour cela. On aurait aimé, comme l’un des collègues journalistes participant au test-drive, pouvoir trouver un 6ème rapport dans la boîte à vitesse, mais cela n’enlevait rien à la puissance de cette motorisation 1.2 TSI qui développe 105 chevaux et une puissance fiscale de 5 Chvx. «Notre objectif était de créer des moteurs qui consomment moins de carburant sans sacrifier la puissance», en disait Rüdiger Szengel, responsable du développement du moteur à essence Volkswagen. La motorisation TSI est la technologie de pointe pour les moteurs Essence qui combine une injection directe essence, une suralimentation et une réduction de la cylindrée. Ces moteurs offrent un rendement élevé et permettent un gain de poids et de performance, pour une consommation réduite».

En Tunisie, les acheteurs tunisiens pourront trouver trois versions, à différents prix, bien sûr, et la différence réside dans le degré de sophistication du confort. D’abord, la 1.2 TSI Trend-line qui bénéficie, entre autres, d’un frein de stationnement automatique, du verrouillage automatique des portes, de la climatisation ordinaire, d’un affichage du réglage de la pression des pneus et même d’une boîte à gant réfrigérée éclairée et de 4 airbags. Elle est vendue à 46,480 DT. Lorsqu’elle devient «Smart-line», la TSI 5 Cv ajoute notamment la Climatronic et le pack alarme et se vend à 49,480 DT, toujours en TTC. En version confort, la 1.2 TSI se voit doter d’une boîte automatique, d’un double embrayage DSG, d’écrous antivol, d’un accoudoir central, d’une aide au stationnement à l’arrière comme à l’avant, d’un système anti-remorquage pour éviter son vol, d’un détecteur de fatigue, sans compter l’interface téléphonique et le volant multifonctions. Bonne conduite !

M.K.B





 

Publicité

Document sans titre