RECHERCHE

| Dimanche 26 Octobre 2014

Rejoignez nous sur Face-Book  

 
 
 
   
5-11-2012-19:00 : Tunisie : La lutte contre la corruption, croisade nationale !
AfricanManager

Le sujet de la corruption de la mauvaise gestion de l’argent public n’a cessé, de prendre de l’ampleur notamment avec l’émergence de groupes criminels organisés qui ont profité de la dérive enregistrée dans différents domaines pour développer des réseaux de corruption au sein de l’administration et de l’appareil financier loin de tout contrôle gouvernemental.

Plus de peur, plus de passivité, tout acte de corruption doit être dénoncé, d’où qu’il vienne et quel que soit celui qui l’a commis. Il y va de l’avenir du Tunisien et de celui du pays, car avec un président désormais déchu qui ne s’occupait que de ses propres affaires, il était normal que les affaires du pays soient marginalisées à tel point que le peuple en est arrivé à boire dans des marécages…

Si la corruption a affaibli la Tunisie et demeure un obstacle au développement de l’économie, les efforts pour la combattre n'ont de cesse de s'intensifier. Récemment, le gouvernement a annoncé un train de mesures, notamment la préparation d'un projet d'amendement du décret loi 120 relative à la lutte contre la corruption.

La lutte contre la corruption n’est pas aussi facile que l’on croit. Ni l’homme de loi, ni celui de l’audit ou du contrôle ne peut traiter le sujet de la corruption seul.

Lancement d’un portail national de lutte contre la corruption

Toutes les parties sont appelées, aujourd'hui, à rechercher des solutions rapides et audacieuses pour circonscrire et traiter le fléau de la corruption. Il est indispensable de consacrer la culture de lutte contre la corruption au sein de la société. C’est dans ce contexte que le ministère de la Gouvernance et de la Lutte contre la corruption, a lancé, lundi 5 novembre, un portail national de lutte contre la corruption, regroupant toutes les parties concernées et actives dans ce domaine.

Le site sera interactif à travers des forums en ligne qui aident à présenter des propositions et à introduire des études relatives à la lutte contre la corruption. Il consacrera une rubrique sécurisée à la déposition de plaintes contre des pratiques de corruption.

Il convient de rappeler que la Tunisie envisage de présenter sa candidature pour abriter le 16ème congrès de l’organisation mondiale « Transparency International ». Cet événement se tiendra du 7 au 10 novembre 2012, à Brasilia (Brésil).

D’ailleurs, une délégation tunisienne conduite par Abderrahmane Ladgham, ministre chargé de la gouvernance et de la lutte contre la corruption et composée de 20 représentants de la société civile et des associations actives dans le domaine de la transparence et de la lutte contre la corruption prendra part à cette manifestation.

Nadia Ben Tamansourt





 

Publicité

Document sans titre