RECHERCHE

| Jeudi 02 Octobre 2014

Rejoignez nous sur Face-Book  

 
 
 
   
4-07-2012-19:30 : Sit-in à Tunisie Telecom contre « l’hégémonie du partenaire émirati »
AfricanManager

Les structures syndicales de Tunisie Télécom, relevant de l'Union générale tunisienne du travail (UGTT), observent, à partir de ce mercredi, au siège social de l'opérateur, un sit-in pour protester contre ce qu'elles considèrent comme «une hégémonie du partenaire émirati sur la politique de gestion au sein de l'entreprise et le retrait des conventions signées avec l'UGTT ».
Dans une déclaration à la TAP, le secrétaire général de la fédération générale de la Poste et des télécommunications, a annoncé que «toutes les conventions signées entre l'UGTT et l'entreprise stipulent l'annulation de l'introduction de cette dernière en bourse, ainsi que de l'opération de privatisation qui permettra au partenaire émirati de détenir 16% supplémentaire de son capital, pour être majoritaire ».
« Toutes les déclarations du ministère de tutelle et les responsables de Tunisie Telecom reflètent un changement de position de la partie administrative concernant cet accord sous prétexte de sauver l'entreprise », précise la même source. Et d'ajouter que l'administration œuvre actuellement à augmenter les prix des services accordés à la demande du partenaire étranger, ce qui va avoir un impact sur la compétitivité de l'entreprise dans un marché qui regroupe trois opérateurs différents.
Le secrétaire général a, par ailleurs, évoqué «le manque de sérieux de l'administration dans l'examen des dossiers de corruption ».
Il a rappelé dans ce cadre que l'administration a procédé à la dissolution de la commission chargée des dossiers de corruption, alors que les résultats préliminaires ont montré l'implication de représentants du partenaire émirati dans ces dossiers.





 

Publicité

Document sans titre