RECHERCHE

| Mardi 16 Septembre 2014

Rejoignez nous sur Face-Book  

 
 
 
   
4-07-2012-14:25 : Tunisie : Perspective stable pour Arab International Leasing (Fitch)
AfricanManager

 Fitch Ratings a confirmé les notes nationales à long terme et à court terme d’Arab International Lease (AIL) à ‘A+(tun)’ et ‘F1(tun)’, respectivement. La perspective de la note nationale à long terme est stable. Les notes d’AIL reflètent le soutien que la société peut attendre en cas de besoin de la part de son principal actionnaire direct, la Banque Tuniso-Koweitienne (BTK), et de sa maison mère française, Groupe BPCE (GBPCE, 'A+'/Négative/'F1+'/'a-'/'1'). AIL est détenue à 95% par BTK, qui appartient elle-même à 60% à GBPCE.
Bien que GBPCE ait une forte capacité à soutenir AIL (comme l’indique sa note de Viabilité ‘a-’), Fitch estime que la probabilité d’un tel soutien n’est que modérée; en effet, GBPCE n’est pas un actionnaire majoritaire direct d’AIL, l’importance stratégique de cette dernière pour GBPCE est limitée, et elle n’est que peu intégrée dans le groupe bancaire français. AIL est modérément, mais de plus en plus, intégrée dans BTK, qui contrôle essentiellement la stratégie commerciale, les risques de crédit, de liquidité et de taux d’AIL au travers de comités périodiques. Une plus forte intégration dans GBPCE entraînerait un relèvement des notes nationales d’AIL.
Un abaissement des notes nationales d’AIL pourrait être provoqué par une diminution de la participation de BTK dans le capital d’AIL, une forte réduction de celle de GBPCE dans le capital de BTK ou un abaissement important des notes de GBPCE, tous évènements que Fitch estime improbables dans un futur proche.
Les notes de défaut émetteur (Issuer Default Rating - IDR) à long terme de GBPCE reflètent la probabilité, extrêmement élevée selon Fitch, que l’Etat français apporterait son soutien au groupe en cas de besoin du fait de l’importance de celui-ci au sein du système bancaire national. Fitch ne s’attend pas à ce que ce soutien s’étende à des filiales étrangères telles qu’AIL du fait de l’importance stratégique limitée de cette dernière pour GBPCE et de sa faible intégration dans la banque française. En conséquence, Fitch a basé son appréciation de la capacité de GBPCE à soutenir AIL sur la note de Viabilité de GBPCE plutôt que sur la note IDR de celle-ci, qui repose sur la probabilité de soutien.
Source : Fitch Ratings





 

Publicité

Document sans titre