RECHERCHE

| Samedi 25 Octobre 2014

Rejoignez nous sur Face-Book  

 
 
 
   
29-06-2012-16:15 : Tunisie : Le 1er Fonds d’investissement conforme à la Chariâ sera opérationnel en septembre.
AM. Source : Tap

Le premier Fonds commun de placement à risque, conforme à la loi islamique, la "Chariâa", a été lancé, vendredi, en Tunisie. D'un capital de 50 millions de dinars, ce fonds baptisé "Theemar" (fruits) a pour objectif de financer des PME tunisiennes implantées dans les régions intérieures du pays, a fait savoir le directeur général de la Caisse des dépôts et consignation (CDC), Jamel Belhaj, lors d'un point de presse, tenu vendredi, au siège de la Bourse des valeurs mobilières de Tunis (BVMT).

«Dans une première étape, Theemar va contribuer à la création de 30 entreprises et 1000 postes d'emplois", a-t-il indiqué. «Le fonds a pour principaux actionnaires, la CDC, la Banque islamique de développement(BID), le groupe Kuweitien (KIPCO) et la banque "El baraka", a encore fait savoir le responsable. Belhaj a fait remarquer, par la même occasion, qu'un deuxième fonds, qui aura pour mission de coacher les PME exportatrices, est actuellement en cours d'examen, et ce, en collaboration avec la société islamique du développement du secteur privé (ICD).

La directrice du fonds " Theemar pour l'investissement", Afef Mansour a déclaré que le volume de ses interventions sera compris entre 1,5 et 2,5 millions de dinars sans dépasser 15% de ses avoirs pour chaque projet. Elle a ajouté que le fonds accompagnera les PME qui bénéficieront du financement pour une période allant de 4 à 5 ans.

Le fonds sera doté d'un groupe de commissions dont une commission de consultation, une commission de l'investissement, un comité de savants religieux et d'érudits connus dans le domaine de la finance islamique.

"Le fonds "Theemar" sera opérationnel, à partir du mois de septembre 2012", a annoncé, le représentant de la société islamique du développement du secteur privé (ICD), Nezih Hicham Ennacer, relevant qu'un fonds similaire sera créé en Libye. "Theemar" investira, d'après lui, dans les domaines économiques vitaux pour la création d'emplois et contribuera à l'attraction de financements pour de nouvelles opportunités d'investissement.





 

Publicité

Document sans titre