RECHERCHE

| Mercredi 23 Avril 2014

Rejoignez nous sur Face-Book  

 
 
 
   
23-06-2012-15:54 : Tunisie : Les ministres de Jbali, prennent conseil chez Joseph Stiglitz.
AM. Source : Tap.

Le professeur américain Joseph Stiglitz, prix Nobel d'Economie 2001, a indiqué "avoir discuté avec les membres du gouvernement tunisien, à la Kasbah, des différents aspects de la transition économique du pays, s'agissant notamment de l'impératif de la création d'emplois et des stratégies qui pourraient aboutir à une meilleure croissance économique'' J. Stiglitz a eu vendredi matin, une séance de travail avec plusieurs ministres en charge des affaires économiques et sociales et de hauts responsables des ministères.
Il a été également, reçu par le premier ministre du gouvernement provisoire, Hamadi Jebali.
Lors d'un point de presse tenu au palais du gouvernement à la Kasbah, le prix Nobel de l'économie a déclaré que sa visite en Tunisie intervient à un moment critique de la transition du pays.
''Aujourd'hui, le pays doit relever un double défi, celui de réussir sa transition dans une période de turbulence sur les marchés internationaux'' a-t-il relevé, précisant ''nous avons discuté des étapes franchies par la Tunisie et des énormes défis qu'elle doit relever, dans le contexte d'une économie mondiale très instable et d'une récession en Europe, qui est le plus important partenaire économique de la Tunisie''.
Le ministre auprès du chef du gouvernement, chargé des affaires économiques, Ridha Saidi, a indiqué que cette rencontre a porté sur cinq volets, à savoir les politiques économiques en période de transition, le rôle de l'Etat et les priorités de la réforme.
Le second concerne les politiques monétaires en période de transition et la relance économique, le troisième axe est relatif à la maîtrise du déficit du budget général de l'Etat dans un contexte d'augmentation des transferts sociaux.
Le quatrième volet porte sur le développement économique équilibré dans le cadre d'une approche participative et le cinquième, sur les perspectives de la conjoncture économique internationale et le flux des investissements directs étrangers.
Cette rencontre a constitué, selon M.Saidi, une occasion pour passer en revue des questions clés, et d'élaborer d'importantes recommandations qui feront l'objet d'un rapport devant être établi par une instance chargée de l'analyse économique.
Il a également, évoqué l'entretien tenu entre le chef du gouvernement et M.Stiglitz, lequel a porté sur les défis économiques auxquels doit faire face la Tunisie lors de la prochaine étape, les priorités de la politique sociale et la conciliation entre la politique monétaire, financière et fiscale du pays, au service de l'intérêt général.
Les discussions ont encore, concerné la réalisation des objectifs de la révolution en matière de promotion de l'emploi, de développement régional équilibré, d'équité sociale et de lutte contre la corruption.
Samedi, M.Stiglitz participera aux travaux de la conférence nationale sur le "lancement des consultations pré- budgétaires 2013", devant se tenir au palais des congrés et lundi, il présentera une intervention à l'institut des hautes études commerciales (HEC) sur le rôle du système bancaire dans le renforcement des politiques économiques.





 

Publicité

Document sans titre

Document sans nom