RECHERCHE

| Dimanche 20 Avril 2014

Rejoignez nous sur Face-Book  

 
 
 
   
12-06-2012-19:36 : Tunisie : Calme précaire, à la Cité Ettadhamen.
AM. Source : Tap.

Un calme précaire régnait, mardi après-midi, à la cité Ettadhamen (Gouvernorat de l'Ariana), après les affrontements de la nuit passée, entre des groupes de salafistes et les forces de sécurité, et l'incendie du poste de la garde nationale, à la suite des incidents survenus, dimanche, au palais Abdellya, à la Marsa.

Le chef du secteur de la garde nationale à Ettadhamen, Anouar Mannaï, a indiqué à la correspondante de l'agence TAP que "toutes les précautions ont été prises pour la protection des locaux sécuritaires et le biens publics et privés, après des informations sur une possible reprise des affrontements, après la prière d'El Asr".

La même source a ajouté que les agents de la sécurité, de la garde et de l'armée nationale ont renforcé leur présence, à la cité Ettadhamen, surtout devant les locaux du secteur de la garde nationale, l'avenue de l'indépendance, la route de Bizerte, au niveau de la cité Intilaka, les cités de la République et El Bassatine, à Mnihla.

Des témoins oculaires ont indiqué à la correspondante de la TAP que "des altercations éclatent, d'un moment à l'autre avec jets de pierres et de bouteilles incendiaires".

Ils ont souligné, d'autre part, qu'au niveau du terminus de la ligne 5 du métro, des commerces ont fermé leurs portes. Les citoyens et, notamment, les élèves, n'ont pas pu vaquer à leurs affaires, du fait qu'il n'y a pas de moyens de transport public pour se déplacer.





 
Publicité

Document sans titre

Document sans nom