RECHERCHE

| Vendredi 31 Octobre 2014

Rejoignez nous sur Face-Book  

 
 
 
   
1-06-2012-20:18 : Tunisie : Une récolte céréalière sous haute surveillance
AfricanManager

Au cours de la rencontre périodique de la cellule de communication relevant de la  présidence du gouvernement , Amel Nafti chargée de mission auprès du ministre de l’agriculture a annoncé que les récoltes céréalières  sont estimées à 24,5 millions de quintaux. 

De nouvelles dispositions ont été prises pour le renforcement de la formation des conducteurs de machines agricoles et la maintenance des moissonneuses batteuses vétustes. De même, des voitures seront mises à la disposition de techniciens pour assurer la maintenance des engins agricoles dans les champs de blé.
Et pour protéger la récolte contre toutes les formes de menace et lutter contre les incendies, le ministère de  l’Agriculture a pris les dispositions nécessaires, proposant la mise en œuvre de mesures criminalisant l’incendie de récolte. Ces batteries de mesures ont pour objectif  de minimiser les pertes.
S’agissant de statistiques relatives à la production agricole prévue pour cette année, la responsable a affirmé que la production laitière a atteint, jusqu’à présent, un milliard et 186 millions de litres t dont 34,5 millions de litres destinés aux stocks de régulation en cas de pénurie.
Selon les derniers chiffres communiqués par le ministère de l’Agriculture, la production totale de lait  a atteint, durant le mois d’avril 2012, environ 107 millions de litres contre 103 millions de litres à la même période de l’année précédente, soit une augmentation de 3,8%.
D’après  les prévisions, la production totale pour l’année 2012 atteindra 1.136 millions de litres. Les quantités collectées de lait frais, durant le mois de mars 2012, sont estimées à environ 63 millions de litres contre 60,6 millions de litres en mars 2011, soit une hausse de 4%.
Toujours selon la même source, cette filière connaît quelques difficultés au niveau de la collecte, dues au fait que la capacité de production est plus grande de celle du conditionnement limitée.
Une difficulté rencontrée dans la période de haute lactation. A cet effet, il a été décidé  d’encourager les centrales laitières à créer des réserves stratégiques pour faire face à la hausse de la demande.
Sur un autre volet, la responsable a passé en revue la production de la viande rouge, qui  a progressé de 6% par rapport à la production enregistrée l’année dernière. Toujours d’après la responsable,
S’agissant des œufs, environ 26 millions d’œufs ont été stockés en prévision de l’augmentation de la consommation durant le mois saint. De même, une enveloppe de 14,4 millions de dinars sera allouée aux indemnisations des agriculteurs dont la production a été endommagée suite aux dernières précipitations.
Il est à noter que, le gouvernement a renforcé ses efforts  d’inspection pour contrôler les marchés tunisiens, afin d’organiser de campagnes nationales de maîtrise des prix de produits agricoles, ce qui a contribué, concrètement, au cours de mois de mai, à la réduction des prix.
Nadia Ben Tamansourt





 

Publicité

Document sans titre