RECHERCHE

| Vendredi 31 Octobre 2014

Rejoignez nous sur Face-Book  

 
 
 
   
1-06-2012-16:13 : La Tunisie plaque tournante de la migration en Méditerranée
AfricanManager

Le Rapporteur spécial des Nations Unies sur les droits de l'homme des migrants, François Crépeau, se rendra en Tunisie du 3 au 9 juin dans le cadre de son étude d'un an sur la gestion des frontières extérieures de l'Union européenne, qui le mènera vers les pays de transit clés et les points d'entrée dans l'UE.

« Compte tenu de sa proximité avec l'Europe, la Tunisie est devenue un pays de transit clé par lequel les migrants passent au cours de leur voyage vers le continent », a-t-il déclaré. « Comprendre comment cette frontière maritime est gérée, et l'impact de ces approches sur les droits de l'homme des migrants, sera un élément essentiel de mon étude des frontières extérieures européennes.»

Au cours de sa mission de cinq jours en Tunisie, l'expert indépendant se réunira avec des responsables gouvernementaux, les institutions de l'UE présentes dans le pays, les organisations internationales, et les migrants eux-mêmes, pour discuter de la gestion complexe de la frontière maritime tunisienne.

L'envoyé du Conseil des droits de l’homme des Nations Unies visitera également la frontière avec la Libye, et les principaux ports où les migrants partent en bateau pour la traversée de la Méditerranée. Il s'entretiendra également avec les autorités nationales compétentes chargées du contrôle des frontières et de la migration, ainsi qu’avec des organisations de la société civile.

La visite de François Crépeau à la Tunisie est la deuxième étape de son étude spéciale sur la gestion des frontières extérieures de l'UE. Plus tôt ce mois-ci, il s'est rendu à Bruxelles, et se rendra également en Turquie en juin, un autre pays de transit clé pour les migrants qui se rendent en Europe. Vers la fin de l'année, il visitera les deux points d’entrée principaux dans l'UE, la Grèce et l'Italie.

A la fin de la mission, le Rapporteur spécial des Nations Unies fera part de ses conclusions préliminaires lors d'une conférence de presse le 8 juin à 14h30.

Le projet lancé par le Rapporteur spécial des Nations Unies sur les droits de l'homme des migrants se traduira par un rapport thématique qui sera présenté au Conseil des droits de l'homme des Nations Unies en juin 2013.





 

Publicité

Document sans titre