RECHERCHE

| Dimanche 21 Décembre 2014

Rejoignez nous sur Face-Book  

 
 
 
   
30-05-2012-19:57 : Tunisie : Préparez vos moustiquaires, les piqueurs seront massivement au rendez-vous, cet été !
AM/TAP

Selon les premières estimations, l'été 2012 sera exceptionnel du point de vue prolifération des moustiques.

Ces derniers envahissent déjà quartiers et maisons et s'attaquent aux grands comme aux petits.

Il faut dire que les grèves et autres difficultés financières dont font l'objet les municipalités, la multiplication des eaux stagnantes après les précipitations et les inondations de l'hiver, ainsi que l'apparition des premiers siroccos, sont autant de facteurs qui ont favorisé cette invasion des moustiques à laquelle les citoyens se préparent à riposter avec les moyens du bord.

Jaber Daaboub, chef de service à la direction de l'hygiène du milieu et de la protection de l'environnement, a expliqué que chaque stagnation temporaire ou permanente d'eau, salubre ou polluée, à l'instar du réseau d'évacuation des eaux usées ou pluviales, des canaux d'irrigation, des cours d'eau et des puits, constituent des refuges aux œufs de Culicidae ou moustiques. Et d'ajouter, dans un entretien accordé à l'agence TAP : « la lutte contre les moustiques s'appuie sur différentes méthodes dont la lutte biologique qui est la plus facile et la plus intelligente. Elle consiste à introduire des poissons mangeurs de larves de moustiques comme les « gambusies » dans les retenues, lacs et autres plans d'eau salubre ».

Selon lui, il existe des formes de lutte dites alternatives, à travers l'usage, notamment, de l'huile de paraffine, au niveau des canalisations d'eau pluviale et des puits abandonnés. La direction générale de l'hygiène du milieu et de la protection de l'environnement peut éventuellement et dans des cas extrêmes, faire appel aux insecticides qui restent un moyen de démoustication efficace.





 

Publicité

Document sans titre