RECHERCHE

| Dimanche 20 Avril 2014

Rejoignez nous sur Face-Book  

 
 
 
   
30-05-2012-11:44 : Tunisie : Comment abdelwaheb Abdallah transmettait les instructions présidentielles à la TV ?
AfricanManager

Le doyen des juges d’instruction au tribunal de première instance de Tunis a informé, mardi, Abdelwahab Abdallah, de la décision de désigner trois nouveaux experts aux fins d’expertises complémentaires de synthèse dans le cadre de l’affaire dite de Cactus, et des plages horaires qui sont allouées à cette agence de production TV , en matière de publicité télévisée, rapporte le journal Achourouk.

Le doyen des juges d’instruction avait lancé, en 2011, des investigations relatives à 21 contrats publicitaires conclus par Cactus avec la Télévision tunisienne. Il est reproché à la société de production d’avoir dépassé la durée qui lui a été impartie en vertu du contrat convenu en matière de publicité télévisée.

Parmi les accusés dans cette affaire Sami Fehri, laissé en liberté, et maints cadres de la Télévision tunisienne, des témoins et des accusés.

Le doyen avait émis un mandat de dépôt contre abdelwahab Abdallah avant d’interroger ce dernier en présence de son avocat, sur fond de découverte d’une observation écrite de la main de l’ex-conseiller du président déchu, formulée en ces termes : « Instructions du président en vue du changement du titre du feuilleton », allusion à un feuilleton produit par Cactus mais qui n’a pas été diffusé pour diverses raisons, indique le journal.

Abdelwahab Abdallah a nié en bloc les accusations retenues contre lui, déclinant toute intervention dans les contrats publicitaires conclus entre Cactus et la Télévision tunisienne. Une expertise a été décidée pour déterminer l’étendue des « avantages et bénéfices indus », et le »préjudice porté à l’administration ».

Les investigations dans le cadre de cette affaire font apparaitre de nouvelles données de nature à influer sur la suite de l’enquête.





 
Publicité

Document sans titre

Document sans nom