RECHERCHE

| Vendredi 28 Novembre 2014

Rejoignez nous sur Face-Book  

 
 
 
   
15-04-2012-20:40 : Tunisie : 20 familles à Fernana tiennent l’eau en otage !
AM. Source : Tap

Près de 20 mille familles, habitant les zones montagneuses et frontalières du gouvernorat de Jendouba, risquent d'être privées d'eau potable cet été.

A l'origine de ce risque extrêmement incommodant, six familles en otage, « amilles qui bloquent, depuis une année, la réalisation des travaux d'une station de filtrage de l'eau depuis une année au niveau de la ville de Fernana, exigeant de la société tunisienne d'exploitation et de distribution des eaux (SONEDE), d'employer leurs enfants dans cet établissement public ».

«Les familles qui bloquent la réalisation des projets ne disposent d'aucun document justifiant qu'ils sont propriétaires du terrain sur lequel doivent se dérouler les travaux'' a indiqué un responsable administratif de la région à l'agence TAP, précisant que l'affaire est actuellement devant la justice.

Plus de 204 mille personnes des zones montagneuses sont concernées par la réalisation de ce projet vital qui permettra au gouvernorat d'atteindre un taux d'alimentation des zones rurales en eau potable de 97,6 PC.

La réalisation de ce projet nécessite la pose 178 km de canalisation, la construction de 11 réservoirs d'eau, 9 stations de pompage, une station de filtrage ainsi que l'installation de réseaux de distribution pour 20 villages. Le coût total de ce projet s'élève à 80 million de dinars.

60 million de dinars seront octroyés sous forme de prêt par la banque japonaise de coopération internationale, le reste sera financé par l'Etat.





 

Publicité

Document sans titre